Mon petit guide de destinations fantastiques. Conseils, histoires et itinéraires de voyage pour partir à l'aventure.

Histoires

Zone de confort : comment j’en suis sortie pour réaliser mes rêves

18 septembre 2018

Zone de confort : comment j’en suis sortie pour réaliser mes rêves

On se sent tellement bien, dans notre routine et nos habitudes, que l’on imagine pas sortir de sa zone de confort. Et pourtant, cela ne voulait pas dire pour moi que je me sentais bien, voir même que j’en étais heureuse. Car depuis ma plus tendre enfance je m’imaginais découvrir le monde. Était-ce à cause de mes origines, de l’histoire de ma famille ou simplement de mon esprit déjà vagabond à l’époque. Dans tous les cas mon univers était bien plus vaste que les autres, il ne connaissait aucune frontière.

Découvrir ses limites

Sortir de sa zone de confort Barcelona
Sortir de sa zone de confort Barcelona

Au départ, ma zone de confort était très… voir très très limitée. Rien que mes relations humaines se résumaient à … pas grand chose, j’en parle dans l’article Rencontres et voyages. Et pourtant, en dehors de ma timidité je me suis rendue compte que ma zone de confort était beaucoup plus étendue que je ne le pensais. Au fur et à mesure des années et des rencontres, je découvrais ce que j’avais réussi à accomplir ou ce que je réussissais à accomplir comparé aux personnes de mon âge. Ce n’est pas une question de “qui est le meilleur?”, non, mais cela permet d’ouvrir les yeux sur ce dont nous sommes vraiment capables.

A 13 ans je prenais le train seule pour rendre visite à mon père. Puis, à 14 ans, j’entrais en internat pour obtenir un diplôme très peu répandu en France. A 15 ans je quittais l’internat pour avoir ma propre chambre chez l’habitant et l’année suivante j’avais mon premier studio. Et enfin à 17 ans je vivais seule à Paris pour mes études. Malgré tout ça, j’avais l’impression de ne rien avoir accompli et que les autres menaient une vie bien meilleure que la mienne. Et pourtant à même pas 18 ans, alors que les jeunes de mon âge quittaient le foyer familial pour une chambre universitaire,  j’étais déjà  capable de vivre seule et d’être autonome.

Sortir de sa zone

Sortir de sa zone de confort Tour de Londres
Sortir de sa zone de confort Tour de Londres

Ce qui m’a poussé à sortir de ma zone de confort, fut simplement la frustration. Cette frustration de ne pas avancer dans le sens que je voulais. Pourtant, j’étais la seule responsable de la direction que je prenais. Il a donc fallu que je me remette en question. Si je voulais vivre la vie que je rêvais de vivre, il allait falloir prendre des risques. Mais pouvais-je vraiment m’endetter pour réaliser ce rêve fou de partir au Japon? Non, je ne pouvais pas me le permettre. Et pourtant j’ai pris le risque. Que pouvait-il bien m’arriver? Juste de devoir rembourser mon prêt (que je rembourse encore et toujours). Est-ce que je regrette… financièrement un peu oui, mais ce fut le début d’une très belle aventure, donc je dirais non.

Un défi après l’autre, je prenais de l’assurance, j’osais faire des choix sans avoir à les justifier et puis un jour j’ai sauté dans le vide : je suis partie vivre à l’autre bout de la planète avec mon sac à dos, mon visa et 2500€ en poche. Jamais je n’avais imaginé que j’en serais capable. “Ce genre d’exploit c’est pour les autres”. Et bien non. Une fois que l’on connaît ses limites, il faut tout mettre en oeuvre pour les dépasser si l’on souhaite avancer. Oui cela fait peur, bien évidemment il faut prendre des risques. Mais la vie vaut-elle d’être vécue si c’est pour se contenter du train-train quotidien en attendant sagement sa retraite? Très peu pour moi.

Se connaître soi-même

Sortir de sa zone de confort Punakaiki
Sortir de sa zone de confort Punakaiki

Pour sortir de sa zone de confort, il faut déjà connaître les raisons que l’on a d’avoir peur d’en sortir.

  • Pourquoi a-t-on bien peur de quitter son boulot ennuyeux pour se lancer à son compte? Parce qu’il y a un risque financier. Certes. Et si le risque était de réussir?
  • Pourquoi a-t-on bien peur de tout plaquer pour faire le tour du monde dont on a toujours rêvé? Parce qu’on a bien trop de choses dont on ne veut pas se séparer. Certes Et si les choses les plus précieuses étaient les souvenirs que vous allez créer, les superbes rencontres que vous allez faire et les paysages incroyables que vous allez voir.
  • … je peux continuer longtemps comme ça.

Ensuite il faut affronter ses peurs, les unes après les autres, un petit pas après l’autre. Mais cela ne se fait pas sans volonté. Et la volonté est bien souvent ce qui nous fait défaut. Car pourquoi essayer de changer quand on peut éviter de le faire? Très bonne question! Et la réponse ne dépend que de vous. Certaines personnes ne souhaitent pas sortir de leur zone de confort parce qu’elles s’y sentent bien. Elles ne comprennent pas pourquoi il ne faudrait pas faire comme tout le monde fait. Je ne suis pas là pour les pousser, libre à eux d’en sortir ou pas.

Briser ces chaînes qui clouent au sol

Sortir de sa zone de confort San Francisco
Sortir de sa zone de confort San Francisco

Vous savez ce qui consciemment ou inconsciemment nous freine dans notre développement? C’est l’avis des autres. Car on s’empêche de réaliser bien des choses par peur de ce que va penser notre entourage ou même la société. Parce qu’il faut faire comme on fait tout le temps de peur d’être jugé. Mais quoi que vous fassiez vous allez être jugé. Donc pourquoi s’empêcher de le faire? L’avis des autres est-il si important? Avez-vous besoin de l’approbation de quelqu’un pour vivre votre vie comme vous l’entendez? (Attention je ne parle pas d’actes dangereux, illégaux et/ou pouvant nuire à d’autres personnes ou êtres vivants! Je ne cautionne pas ce genre d’attitude.)

Mais il n’y a pas que les autres, il y a aussi soi-même. Il faut arrêter de se donner des excuses! Connaître ses peurs et ne pas oser les affronter est une chose. Se cacher derrières des excuses pour ne pas les affronter en est une autre. Et vous vous rendrez compte avec le temps ô combien vous vous donnez des excuses pour ne pas sortir de votre zone de confort.

Faire de sa liberté une zone de confort

Aujourd’hui je peux le dire, la zone de confort dans laquelle j’ai grandi était ce qui m’empêchait de vivre pleinement et de réaliser mes rêves. Difficile de sortir de cette zone, de surmonter ses peurs et de prendre des risques. Pourquoi le faire sincèrement? Est-ce que cela apporte vraiment plus? Oui cela a changé ma vie. Je suis beaucoup plus libre et heureuse. Et chaque jour (ou presque), j’essaie de repousser mes limites et d’étendre ma zone de confort.

 

Qu’avez-vous fait ou que souhaitez-vous faire, pour sortir de votre zone de confort? Et pourquoi aimeriez-vous le faire?

Je remercie LE BEAR TROTTER pour organiser cet événement inter-blogueurs sur le thème “Sortir de sa zone de confort“. Pour en savoir plus et découvrir plus de témoignages, rendez-vous sur l’article Le bear trotter : événements inter-blogueurs.

Partager l'article :
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voyageuse et blogueuse, je parcours le monde depuis 2012. Passionnée de culture et d'histoire, je partage avec vous mes voyages et expériences.



2 comments
  1. Intéressant cet article. Il est toujours compliqué de sortir de sa zone de confort. Mais parfois, cela en vaut la chandelle !

    • Yucca

      Très souvent cela en vaut la peine! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.