Itinéraires de voyage
novembre 20, 2016 publié par Yucca

Visiter Barcelone en 3 jours

Visiter Barcelone en 3 jours

Fin octobre je suis partie une semaine à Barcelone pour le Salón del Manga. J’en ai profité pour y visiter Barcelone en 3 jours seulement afin de pouvoir assister à la convention.

Mon dernier voyage en Espagne remonte à plus de 10 ans, et tout comme l’Angleterre, c’était lors d’un voyage scolaire que je n’ai pas particulièrement apprécié. Et comme je n’ai pas resté sur une mauvaise impression, j’ai décidé d’y retourner, mais cette fois-ci à Barcelone. Ce devait être un voyage entre amis, j’ai fini toute seule! Peu importe cela ne m’a pas découragé à y aller!

1. Comment y aller

Alors il faut savoir que j’habite dans cette région éloignée et inconnue du reste des français qui s’appelle l’ouest, plus particulièrement la vallée de la Loire. Et pour aller à Barcelone je n’avais pas beaucoup d’options, j’ai dû prendre le train. Alors oui il est plus facile et souvent moins cher de prendre l’avion, d’ailleurs je vous le recommande si vous habitez non loin d’aéroports. Mais de mon petit trou paumé, le TGV (sans carte de réduction) me coutait moins cher que l’avion. Oui, oui même lowcost.

Je m’explique, pour bénéficier de tarifs avantageux, l’aéroport le plus « près » c’est Paris… enfin Beauvais. C’est à dire que rien que pour arriver à Beauvais j’aurais dû prendre:

  • la voiture pour aller à ma gare
  • le TER pour aller à une plus grande gare 3€
  • le bus jusqu’à Paris (ça coûte beaucoup moins cher) 15€
  • le métro de Bercy jusqu’à porte Maillot 2€
  • la navette de porte Maillot pour aller jusqu’à l’aéroport de Beauvais. 29€ (aller-retour)

J’en suis déjà à 49€ rien que pour aller à l’aéroport! Ajoutez le prix du billet d’avion, d’un bagage, le transfert de l’aéroport au centre de Barcelone…

Au lieu de ça pour 130€ je partais de ma petite gare et arriver dans le centre de Barcelone avec seulement 2 changements en train!

Comme quoi, parfois il est bon de comparer différents mode de transport!

2. Loger sur place

Il était prévu de louer un appartement à plusieurs pour la semaine. Mais comme je me suis retrouvée toute seule il n’en était plus question. Je me suis donc rabattue sur une auberge de jeunesse : l’urbany BCN GO. Cette auberge était parfaitement située pour mon séjour. Elle n’était qu’à 25 min de marche de la gare, 20 min de la convention et à 20 min de La Rambla. J’ai donc pu tout faire à pied (56 km en 3 jours!).

Premièrement, les dortoirs sont très grands, 16 lits, et j’avais choisi un dortoir mixte. Autant vous dire qu’à 16 dans une chambre ça ne sent pas très bon et c’est très bruyant. Heureusement ça s’est calmé au bout de 2-3 jours.

Ensuite, les chambres sont équipées de 2 douches et 2 toilettes. Les sanitaires étaient propres une fois nettoyés, pour le reste tout dépend sur le genre de personne sur lesquelles vous tombez! Comme dans toutes auberges j’ai envie de vous dire.

Enfin, on accède à l’ascenseur, l’étage, la chambre et le tiroir avec la même carte! Et c’est c’était génial. Pas besoin d’un cadenas et le tiroir était situé sous le lit.

Dans l’absolu j’ai été satisfaite de mon séjour là bas.

3. Se nourrir

Lorsqu’on a un budget aussi serré que celui que j’avais à Barcelone, il faut savoir faire des sacrifices. Je les ai fait sur la nourriture. A 2 minutes de l’auberge se trouve un Carrefour Express, moins cher que les petits épiciers que vous trouvez à tous les coins de rue! Pour moins de 10€ je mangeais pour la journée.

Sinon j’ai découvert un endroit très sympa (et très bon) pour aller manger : The Pudding Bar. Il se situe lui aussi à 20 min à pied de l’auberge. Si vous aimez l’univers d’Alice aux pays des merveilles, je vous conseille donc d’y aller. L’équipe est géniale, parlant français ou anglais pour certains. Et les plats sont délicieux!

4. Découvrir la ville

Vous l’aurez compris, j’étais plutôt bien placé pour découvrir Barcelone! Je n’ai jamais utilisé les transports en commun, ce qui m’a beaucoup fait marcher et accessoirement m’a fait presque finir aux urgences! Mais tout va bien j’ai survécu!

La Rambla

La Rambla

La Rambla

Je suis partie de bonne heure afin de profiter au maximum de ma journée. J’avais au préalable fait quelques recherches sur les incontournables de Barcelone et j’avais plus ou moins prévu ce que j’allais faire de ma journée.

D’autant plus que j’ai eu une chance incroyable, le temps était magnifique, difficile de croire que nous étions fin octobre!

Donc accompagnée de mon plan récupéré à la gare… ah oui je ne vous ai pas dit. Alors, en arrivant à Barcelone je comptais me servir de mon téléphone et du GPS qu’il y a dessus. Et bien non! Mon téléphone a décidé de ne pas fonctionner! Du coup il a fallu trouver une solution, la carte papier!

Donc accompagnée de mon plan récupéré à la gare je commence ma première journée d’exploration passant devant l’université de Barcelone et la place Catalunya.

En premier lieu je me dirige vers La Rambla. Je peux vous dire qu’à 9h le matin il n’y a pas grand monde, mais cela permet de profiter de l’architecture et du marché de la Boqueria.

Le marché de la Boqueria

Marché de la Boqueria

Marché de la Boqueria

Car, oui, si vous souhaitez faire un tour dans ce marché couvert je vous conseille d’y aller de bonne heure. De plus, certains commerçant commencent à fermer boutique vers 17h-18h.

Mais la fin de journée est aussi le meilleur moment pour profiter de rabais!

C’est un lieu très apprécié des touristes et des locaux. Vous y trouverez des jus de fruits frais et délicieux, des confiseries, les épices, de la charcuterie, des fruits, etc. Bref de quoi émoustiller vos papilles!

C’est aussi l’endroit idéal pour manger. On y trouve des petits restaurants, où vous pouvez manger au comptoir. C’est généralement très bon et peu cher!

Je dois avouer que j’ai particulièrement aimé les jus de fruits frais (fraise-mangue!), mais aussi les petits cornets de fromage et/ou de charcuterie! J’ai tout de même réussi à rester sage et ne pas acheter de sucreries!

Le port de Barcelone

Port de Barcelone

Port de Barcelone

Une fois ma visite du marché terminé, je continue mon chemin en descendant La Rambla pour arriver sur le port. Je passe devant le grand théâtre del Liceu, le musée de cire, et le Mirador del Colón.

Une fois arrivée au port je continue mon chemin, sans vraiment savoir où ça mène, sur un ponton. En fait, ce ponton donne accès à un centre commercial le Maremagnum et à l’aquarium de Barcelone.

Je décide de déjeuner avant d’aller visiter l’aquarium. Car oui, si je n’aime pas toucher ou manger les poissons (la pêche c’est plutôt marrant en fait), j’aime les voir nager. Bon l’idéal serait de les voir dans leur état naturel.

Et vous savez quoi, alors que je sors du Subway, j’entends de la musique dans le centre commercial. Et en fait il s’agissait de chanteurs d’opéra de de leur pianiste!

Les rues de Barcelone

Rues de Barcelone

Rues de Barcelone

Après le déjeuner je me dirige vers le quartier gothique, empruntant des petites rues.

J’adore ces petites rues! Elles sont hautes et étroites, mais chaleureuses. Avec leurs balcons fleuris, leurs petites boutiques, leurs enfants jouant au ballon, et non ce n’est pas un cliché!

Alors oui c’est assez déroutant, on se croirait dans un labyrinthe. Vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber. Heureusement que j’avais mon plan avec moi! Surtout que je ne parle pas un mot de catalan! Et très peu d’espagnol.

C’est comme cela que j’ai découvert la basilique Sainte Marie de la Mer, trônant sur une petite place, encerclée d’habitations.

Les monuments religieux sont aussi des endroits que j’aime visiter. Au delà de la religion c’est l’histoire qu’il peut y avoir derrière ces monstres d’architecture qui m’intéresse.

Bien entendu, quelque soit le lieu que vous visitez, respectez-le surtout si une cérémonie est en cours.

Le quartier gothique

Cathédrale de Barcelone

Cathédrale de Barcelone

Je poursuis mes pérégrinations vers le quartier gothique où se tient la cathédrale de Barcelone.

L’entrée de la cathédrale est gratuite mais surveillée. Rien de bien méchant je vous rassure. Des vigiles se tiennent à l’entrée pour surveiller le flux mais aussi la tenue vestimentaire des visiteurs. L’intérieur vaut le coup d’œil malgré l’abondance de visiteurs.

S’il y a bien une chose que j’ai aimé à Barcelone, outre tout ce que j’ai déjà pu citer, c’est la musique. A chaque coin de rue, vous trouverez des musiciens, véritables attractions (et peut-être aussi attrapes touristes).

Quoi qu’il en soit, cela apporte encore plus de charme à votre visite.

Parc de la Ciutadella

Parc Ciutadella Cascada Monumental

Parc Ciutadella Cascada Monumental

Je finis le premier jour par une visite du parc de la Ciutadella. Si la Cascada Monumental est magnifique, le zoo lui est décevant.

Le parc en lui-même n’est pas si grand et hormis la Cascada Monumental qui vaut le coup d’œil, le reste est assez classique.

Si l’envie vous prend de faire une balade en barque sur la mare au canard, n’espérez pas passer un moment romantique. Vous aurez de la chance si vous arrivez à circuler en barque!

J’aime énormément visiter les zoos, non pas pour le côté attraction de la chose mais pour la préservation animale. Cependant le zoo de Barcelone m’a vraiment déçu.

Les enclos sont minuscules et le béton omniprésent. Le zoo se situe au pied des immeubles et au bord de la route. Et je ne vous parle pas du bassin des dauphins à quelques mètres des rails.

Bref je ne me suis pas attardée. Je suis rentrée tranquillement à l’auberge, avec mes douleurs dans la jambe. Heureusement à Barcelone il y a toujours un banc pour vous asseoir!

Plaça Espanya

Plaça Espanya

Plaça Espanya

Pour ma deuxième journée, je décide de visiter le parc Montjuïc avec le musée d’art national de Catalogne, le parc olympique, le château de Montjuïc entre autres choses.

Encore une fois, je pars de bonne heure l’auberge. En 20 minutes je me retrouve sur la plaça Espanya. C’est une ligne droite et la balade n’est pas désagréable.

Plus je m’approche de la place, plus je croise de personnes en costume. Car c’est à cette endroit que se tient la convention, à la Fira Barcelona Montjuïc, mais ce n’est pas le programme de la journée!

Les arènes de Barcelone

Les arènes de Barcelone

Les arènes de Barcelone

Sur la plaça Espanya se trouvent les arènes de Barcelone, où se tenaient les corridas, spectacles tauromachiques. Aujourd’hui les arènes ne servent plus aux corridas, mais abritent un centre commercial.

Vous pouvez monter et avoir une vue d’ensemble de la place. Ne prenez pas l’ascenseur extérieur, qui je crois est payant, mais rentrer dans le centre commercial. Une fois à l’intérieur, empruntez l’ascenseur puis l’escalator pour accéder au toit.

De là vous avez une vue imprenable sur la place et sur la ville. Vous pouvez même apercevoir la Sagrada Familia qui se détache du reste de la ville.

Montjuïc

Musée national d'art de Catalogne

Musée national d’art de Catalogne

Je redescends des arènes, longe la Fira, désespère à la vue de la file d’attente que je devrais prendre le lendemain, et me dirige vers Montjuïc.

En remontant l’avenue de la reine Maria Cristina, vous ne pouvez pas manquer le musée national d’art de Catalogne qui trône en haut de la colline. Mais avant d’y arriver, il faut passer devant de très belles fontaines, qui ne fonctionnent pas tout le temps!

Pour les personnes ayant du mal à se déplacer, ou les feignants, des escalators sont installés un peu partout pour accéder au musée!

Une fois arrivée en haut, la vue est tout simplement magnifique! Mais cela n’est que le début.

Fonts de Montjuïc

Fonts de Montjuïc

En continuant mon exploration, je suis arrivée au parc Olympique. L’accès au stade est gratuit, par contre si vous souhaitez participer aux « épreuves sportives« , il faudra payer.

De là je continue mon ascension pour le château de Montjuïc (gratuit les dimanches à partir de 15h). Je dois avouer qu’à ce moment là, j’ai très mal aux jambes.

La question est : pourquoi n’ai-je pas pris le bus? Allez savoir!

En tout cas pour redescendre j’ai pris le téléphérique. Assez cher pour la distance mais vous avez une superbe vue de Barcelone depuis la cabine!

La Casa Batlló et la Casa Milà

La casa Batlló

La casa Batlló

Le dernier jour sera sous le signe de l’art! En route pour la Sagrada Familia je passe par le passeig de gràcia qui se trouve à une quinzaine de minutes de l’auberge.

Cette énorme avenue me rappelle les Champs Élysées à Paris.

Si vous cherchez les boutiques les plus chics et les plus chères, je crois qu’elles sont toutes dans cette avenue! Bien entendu qui dit avenue chic dit beaucoup de monde circulant dans cette avenue.

Mais dans cette avenue se trouve aussi La casa Batlló, musée moderniste de Gaudí, et la casa Milà ou la Predrera. Les deux se visitent si vous le désirez, cependant vous serez certainement amenés à faire la queue.

La Sagrada Familia

La Sagrada Familia

La Sagrada Familia

Enfin, je me retrouve devant le monument emblématique de Barcelone, la Sagrada Familia. J’ai choisi de ne pas visiter l’intérieur. Entre le prix, la file d’attente et la foule, je préfère admirer le bâtiment de l’extérieur.

Et curieusement je m’attendais à quelque chose de plus grand! Alors oui la bâtisse est très impressionnante, avec d’incroyables détails et je suis persuadée que l’intérieur doit être magnifique. C’est juste moi et mes attentes, toujours disproportionnées!

Le parc Güell

Parc Güell

Parc Güell

La folle que je suis décide donc d’aller jusqu’au parc Güell à pied depuis la Sagrada Familia. Je n’avais pas acheté mon ticket d’entrée à l’avance et il était déjà 12h30. Je m’approche du guichet et je vois que les tickets ne sont pas avant 16h30! Bon il fait beau, la majorité du parc est accessible gratuitement, j’ai mon déjeuner dans mon sac avec mon carnet. Bref j’ai de quoi tuer le temps. Je prends donc un ticket pour rentrer à 16h30.

Une fois à l’intérieur, on peut y rester autant de temps que l’on veut, je ne m’éternise pas non plus, il faut que je redescende à pied. Mais cela ne m’empêche pas de prendre mon temps pour faire quelques photos et profiter du lieu!

Le parc Güell est ma dernière visite touristique. Je profite du chemin du retour, différent de l’aller, pour me « perdre » une dernière fois dans Barcelone et apprécier mes derniers moment dans cette ville pleine d’histoire, d’art et de musique.

A propos de Yucca

Voyageuse et blogueuse, je parcours le monde depuis 2012. Passionnée de culture et d'histoire, je partage avec vous mes voyages et expériences.

Share This Article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge